Croissance économique soutenue en Amérique latine

Image

Le PIB de l’Amérique latine devrait augmenter de 3,4% en 2013 selon le Fonds Monétaire International (FMI).

Le FMI a présenté hier ses nouvelles prévisions économiques pour 2013. Alors que la zone euro[1], et notamment la France, devrait être en récession, l’Amérique latine pourrait enregistrer une croissance de 3,4%, un niveau légèrement supérieur à la moyenne mondiale (3,3%).

Ce chiffre est d’autant plus satisfaisant qu’il est en progression par rapport à l’année précédente (3% en 2012). L’accélération de la croissance de la région s’explique principalement par la très légère amélioration du contexte mondial, le dynamisme de la demande intérieure et surtout par la récupération de l’économie brésilienne.

Le Brésil, première puissance économique et démographique d’Amérique latine, devrait en effet afficher cette année une croissance assez élevée (3%) après avoir fait face à un important ralentissement en 2012 (0,9%).

Le Mexique, deuxième économie latino-américaine, devrait pour sa part voir son PIB augmenter de 3,5% cette année, soit une légère baisse par rapport à 2012 (3,9%). Le nouveau Président, Enrique Peña Nieto, entend cependant atteindre rapidement un taux de croissance de 6% grâce à d’importantes réformes structurelles, notamment dans les secteurs des télécommunications[2] et de l’énergie[3].

Concernant les économies les plus dynamiques de la région, le Paraguay[4] affichera, selon le FMI, la croissance la plus élevée (11%), suivi par le Panama (8,5%[5]) et le Pérou (6,3%), un pays enregistrant depuis 10 ans « une phase de croissance économique sans précédent dans son histoire »[6].

Les autres pays latino-américains qui devraient afficher une croissance soutenue cette année sont le Chili (4,9%), la Bolivie (4,8%), l’Equateur (4,4%), la Colombie (4,1%) et le Costa Rica (4%).

L’Argentine affichera pour sa part une croissance moyenne, de l’ordre de 2,8%, en hausse cependant par rapport à l’année précédente (1,9%).

Enfin, la zone Caraïbes et le Venezuela devraient enregistrer, selon le FMI, les taux de croissance les plus bas de la région, avec respectivement 2,2% et 0,1% d’augmentation du PIB. Cette prévision concernant le Venezuela ne fait cependant pas l’unanimité. La Commission Économique Pour l’Amérique Latine et les Caraïbes (CEPAL) prévoit ainsi une croissance de 2% pour ce pays alors que le gouvernement vénézuélien a annoncé une augmentation du PIB d’au moins 6%.


[1] Le FMI prévoit une baisse de 0,3% de PIB de la zone euro en 2013.

[2] En cours de discussion au Sénat mexicain.

[3] Réforme prévue pour le second semestre de l’année.

[4] Le Paraguay reste cependant l’un des pays les plus pauvres de la région.

[5] Prévision du gouvernement panaméen.

[6] Source : France Monde Express.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s